Télécharger
Présentation officielle de la rencontre Africatho 2019
Com RJA 2019-1.1.pdf
Document Adobe Acrobat 147.1 KB

Sous l'impulsion de l'aumônerie nationale africaine et comme réponse à sa mission pastorale, des jeunes catholiques africains vivant ou de passage en France ont depuis 2008 expérimenté des rencontres en vue de réfléchir aux enjeux ecclésiaux et sociétaux qui interpellent leurs mobilités/vécues/foi dans le pays qui les accueille. Ce besoin restant toujours en lien avec l'Eglise de France, via le service de la Pastorale des Migrants de la Conférence des Evêques de France, qui lui en donne mission et aumônier.

 

Comme accélérateur, les émeutes parisiennes de 2005, ont amené l'Eglise, sur demande de l'état, à solliciter l'expérience de l'aumônerie africaine dans la résolution des défiances interculturelles que les préjugés avaient mis au jour. Après un important travail de préparation, de consultation et de discernement, une réponse de l'aumônerie fut d'expérimenter une rencontre nationale des jeunes issus des communautés catholiques africaines de toute la France. Si cette rencontre ne permis pas d’éradiquer les méfiances interculturelles mutuelles, elle aura au moins permis de percevoir l'immensité du travail restant à déployer en vue de favoriser une meilleure communion entre accueillant/accueilli en France. En cela, bien que l'Eglise soit plus outillée, elle reste encore très attendue. C'est ainsi que saisissant la tribune de son homélie, Mgr Gérard DAUCOURT, alors Évêque de Nanterre, insista à quel prix «(…) notre Église sera davantage une Église qui exprime et valorise sa diversité, et qui sera un lieu où les femmes et les hommes de partout vivront une relation de confiance, puisant toute leur force en Dieu lui-même (…) ».

 

Devant l'exploitation mitigée des semences de 2008, l'aumônerie responsabilisa en 2013 une fraction représentative des jeunes engagés au sein de ses communautés (COPIL*), en vue d'améliorer l'exploit de 2008. Dans une déclinaison renouvelée, cet ambitieux projet coïncidera avec le souci des jeunes catholiques Africain(e)s de se fédérer en France en créant un espace d'échange, de partage et de témoignage sur leurs engagements, leurs difficultés d'intégration et leurs défis. Tant en favorisant un tremplin d’encouragements mutuels susceptible d'aider les jeunes à surmonter avec foi les obligeantes inflexions de leurs nouvelles/éprouvantes vies d'immigré(e), qu'en offrant un cadre nourri de réflexion pour/par les jeunes croyant (et non), africains (ou pas), au cœur des préoccupations sociétales d'aujourd'hui. Cette idée se convertit très tôt en ceci : réinventer une espérance nouvelle à la lumière de la foi et des valeurs interculturelles africaines et du monde. Le concept « Jeunes-Africatho » (en forme longue, jeunes de l'aumônerie nationale africaine de France) était ainsi né.

 

C'est sous cette nouvelle bannière que s'est tenue, sept ans après, la récidive de l'essai de 2008 : le rassemblement Jeunes-Africatho 2015 du 30 Oct. au 01 Nov. 2015. C'est plus de 150 jeunes, en provenance de 25 diocèses distincts de France qui se rassemblèrent au couvent des sœurs franciscaines de la Clarté-Dieu, à Orsay pour réfléchir ensemble sur le thème : "Jeune : il y a des raisons de croire… ". Ce thème sonna comme une réponse d'espérance aux multiples raisons que chacun pouvait trouver de ne plus croire, en arrivant dans un nouvel environnement culturel qui en donnent si facilement. Un mémoire reprenant les réflexions majeures de cette rencontre est à disposition en ligne. Partant de cette expérience, les jeunes s’engagèrent à périodiser ce rendez-vous tous les deux ans. Le rassemblement 2015 ne fut donc pas qu'une récidive de 2008 mais le berceau d'une nouvelle dynamique de la jeunesse africatholique en France.

 

Du 27 au 29/10/2017, la troisième édition du Rassemblement des Jeunes Africatholiques (RJA) de France réunit près de 200 jeunes à Orléans, autour du thème : "Jeunes : sous influences multiculturelles, apports en Église et en société… ". Dans la cohérence de 2015, ce thème invitait cette fois les jeunes, vivants ou héritiers d'expériences multiculturelles, à méthodiquement convertir  leurs raisons de croire en actions fertiles au sein de l'Eglise et de la société accueillantes. Mgr Jacques Blaquart, évêque d'Orléans ne manqua pas de rappeler combien « La foi communicative, le désir de porter l’Evangile auprès des jeunes africains de France l’ont profondément marqué à l’heure où beaucoup de jeunes africains vivent un choc culturel dans notre pays (...) les jeunes d’Africatho sont une semence d’espérance pour l’Eglise».

 

C'est donc dans la continuité de ces précédentes éditions que se tiendra du 01 au 03 novembre 2019 à Lyon la prochaine rencontre des Jeunes-Africatho de France, sous le thème : "Quelles stratégies d'acculturation pour quelles espérances". Après avoir, à l'édition 2008, soulevé des questions sur les défis socio-culturels et outillés les jeunes en 2015 sur les raisons de croire puis sur leur conversion en actions en 2017, la thématique de cette 4ème édition vient compléter les précédentes en positionnant la réflexion sur les modes de rencontre (acculturation) optimaux, susceptibles de fertiliser une réelle communion interculturelle (stratégie), vecteur d'espérance en tous.

*COMité de PILotage de la jeunesse-africatho de France.

Télécharger
En savoir plus sur la rencontre RJA 2019
Com RJA 2019-1.1.pdf
Document Adobe Acrobat 147.1 KB