Au sein de l’Eglise de France, s’est progressivement bâti depuis 2013, l’idée de réunir l'élite catholique africaine, jeune et universitaire, en activité sociale et ecclésiale au sein de divers diocèses de l’hexagone.

 

 

Cet ambitieux projet répond au souci des jeunes catholiques Africain(e)s de créer, d’une part, un espace d'échange, de partage et de témoignage sur leurs engagements ; d’autre part, de consolider leur réseau en vue de réussir à valoriser différemment l'Afrique et l’Église, à partir d'outils de foi et d'espérance, en inspirations des richesses africaines. C'est de même un tremplin d’encouragements mutuels aidant les jeunes à surmonter avec foi les obligeantes inflexions de leurs nouvelles/éprouvantes vies d'immigré(e), tout en offrant un cadre nourri de réflexion au cœur des préoccupations des jeunes, en vue de réinventer une espérance nouvelle à la lumière de la foi et au carrefour de la raison.

 

Plus tôt, en 2008, l’aumônerie nationale des communautés catholiques africaines de France, qui est une émanation de la Conférence des Évêques de France via son service national de la Pastorale des Migrants, expérimenta une première édition des rencontres des jeunes catholiques africains. Cette première expérience plut à la centaine de participants dont Mgr Gérard DAUCOURT, alors Évêque de Nanterre, qui relevait dans son homélie que «(…) Notre Église sera davantage une Église qui exprime et valorise sa diversité, et qui sera un lieu où les femmes et les hommes de partout vivront une relation de confiance, puisant toute leur force en Dieu lui-même (…) ».

 

Sept ans plus tard (2015), l’élan d’une récidive souffla et coïncida avec l’idée d’une mutualisation des talents africains et catholiques enthousiasmés à relever le défi de rebâtir une espérance nouvelle à la lumière de la foi, au sein d’une société et d’une Église qui les accueillent et pour lesquels ils pensent pouvoir tout aussi participer au rayonnement positif. Le concept « Jeunes-Africatho » était ainsi né.

 

C’est dans cet élan que du 30 Oct. au 01 Nov. 2015, plus de 150 jeunes, en provenance de 25 diocèses distincts de France se rassemblèrent au couvent des sœurs franciscaines de la Clarté-Dieu, à Orsay pour réfléchir ensemble sur le thème : « Jeune : il y a des raisons de croire… ». Les fruits de cette rencontre inédite sont répertoriés dans un mémoire mis à disposition sur notre site internet. Dès lors, les jeunes s’engagèrent à périodiser leurs rendez-vous tous les deux ans. Le rassemblement 2015 ne fut pas qu'une récidive 8 ans plus tard de celle de 2008 mais le berceau d'une nouvelle dynamique de la jeunesse africatholique en France.

 

En 2017, le 3ème Rassemblement des Jeunes Africatholiques (RJA) de France réunissait près de 200 jeunes autour du thème : « Jeunes : sous influences multiculturelles, apports en Église et en société… ». À travers ce thème, les jeunes s’invitèrent à réfléchir aux moyens d'impacter positivement l’Église et la société qui les accueillent, en s'inspirant de l'évangile et de leurs richesses multiculturelles. La question de l’Africanité et de sa place dans l’Église et la Société que côtoient les jeunes talents africatholiques installés en France ou encore la légendaire problématique du syncrétisme ont été autant d’interrogations débattues par les participants.

 

C'est donc dans la continuité de ces précédentes éditions des RJA 2019, que se tiendra du 01 au 03 novembre 2019 la prochaine rencontre. Toujours axée sur la quête de vérité susceptibles d'aider les jeunes à mieux concilier foi et africanité. Cette année, les échanges tenteront de répondre aux défis de l’acculturation en vue de renforcer les raisons d'espérance.